Cameroun: Affaire MIDA, le remboursement en vue?

societe
Typography

L’annonce est du gouverneur de la région du Centre, Paul Naseri Bea, qui donne les contours du paiement de cet argent aux souscripteurs. Vers un dénouement heureux de l’affaire MIDA (Mission d’Intégration et de Développement pour l’Afrique).

Le gouverneur de la région du Centre vient d’annoncer le déblocage par Paul Biya, de l’enveloppe d’un milliard de FCFA. Un argent qui est destiné au remboursement des souscripteurs. «La bonne nouvelle est que, le Président de la République, dans sa magnanimité, sa compassion et sa sollicitude constante, a octroyé un milliard de FCFA sur l’argent collecté pour aider», a déclaré Paul Naseri Bea, au journal de 13 heures de la CRTV radio, ce 25 avril 2019. Cet argent, apprend-on, vient s’ajouter à la somme de près de 4,9 milliards de FCFA, collectée par les pouvoirs publics.

espace annonceur

 

Au total donc, ce sont près de 5,9 milliards de FCFA qui seront redistribués aux souscripteurs, au prorata de leurs dépôts. «D’abord, nous allons sortir les listes de tous les souscripteurs qui doivent en bénécier. Nous devons aussi sortir une che de paiement par ordre alphabétique qui sera à la Trésorerie Générale de Yaoundé. Et nous allons faire une copie électronique pour permettre à ce que les bénéciaires puissent vérifier les dates et l’ordre de paiement à partir de leurs téléphones». Chaque souscripteur touchera 31% de la somme totale versée à la MIDA. La commission chargée du suivi de ce dossier explique que ce sont 15 milliards de FCFA qu’il faut mobiliser pour aboutir au remboursement intégral de l’argent versé par les souscripteurs. Avec les près de 5,9 milliards de FCFA déjà collectés, il faut encore trouver environ 9,1 milliards de FCFA pour satisfaire tout le monde.

Cela fait plus d’un an que les souscripteurs de la MIDA attendent de rentrer en possession de leur argent. Le 29 avril 2018, quelques jours après avoir interdit les activités de la MIDA, le gouvernement avait annoncé avoir retrouvé plus de 3,6 milliards de FCFA dans les locaux de cet organisme qui proposait à ses souscripteurs de multiplier leurs gains jusqu’à cinq fois par rapport au montant initial. L’argent devait être redistribué aux 11885 souscripteurs dénombrés. Depuis, rien n’a été versé.

cameroon-info.net