Cameroun: Affrontements intra-communautaire dans la région du centre.

Image d'illustration.

News
Typography

Vives tensions inters communautaires ce matin à OBALA dans la région du Centre Cameroun. Tout est parti de la mort d'un citoyen dans la ville. Ce qui a  donné lieu à des affrontements, dans cette ville chef-lieu du département de la LEKIE.

espace annonceur


Tout serait parti d'une altercation la veille qui aurait causé la mort d'un ressortissant d'une communauté généralement originaire du Nord Cameroun. En guise de représailles dans la matinée de jeudi, ceux-ci ont décidé de venger par le sang ce qu'ils considèrent comme une mort non pas accidentelle, mais plutôt un acharnement tribal. Les informations que nous avons reçues font état de plusieurs blessés graves de part et d'autre.


Les affrontements se faisaient devant les forces de l'ordre qui n'ont pas pu stopper la furie  des foules. La scène surréaliste n'a pu être stoppée que par l'intervention des éléments du corps d'élite de la Garde Présidentielle. Ceux-ci sont descendus sur le terrain afin de mettre fin aux affrontements.


Un affrontement à caractère communautaire, quand on sait que le Cameroun connait déjà plusieurs foyers de tension dont la base serait ce communautarisme. La citoyenneté au Cameroun est mise à rude épreuve comme on a pu le constater avec les différents conflits au Nord-ouest, au Sud-Ouest au nord et à l'Est. L'intervention de la Garde Présidentielle révèle ainsi le refus par la présidence du départ d'un nouveau foyer de tension surtout dans la région du centre.

Gontran ELOUNDOU.

Analyste Politique