Image d'illustration.

Le vol ET900 de Ethiopian Airlines en provenance du Nigeria avait un passager particulier.

espace annonceur

En provenance de Lagos pour Addis Abeba avec escale à l’aéroport international de Yaoundé Nsimalen, cet avion ne transportait pas seulement les bébés Lions vainqueurs de la Can U-17 de football.

Un voyageur peu ordinaire s’y trouvait avec pour bagage plus de 10 kilogrammes de cocaïne dissimulées dans des emballages de bonbon. Appartenant à un passager de Nationalité Nigériane, une partie de ce colis a été avalée par ce dernier.

237ONLINE.

Bonjour je suis Salimata K, je suis confrontée à un problème et je ne sais vraiment plus quoi faire. Je viens vers vous pour avoir des conseils et des propositions dans le respect et sans insulte.

Après mon bac à Ségou, je suis venue habiter chez ma grande sœur qui est mariée à Bamako pour mes études universitaires. Depuis mon arrivée son mari pénétrait dans ma chambre sous prétexte de prendre des papiers à chaque fois que je m’habillais après avoir pris un bain. Au début je pensais que c’était juste une coïncidence. Mais au fur et à mesure j’ai informé ma maman qui m’a dit qu’il n’osera jamais me faire du mal. Elle m’a demandé de ne pas faire attention au comportement du mari de ma grande sœur. Pour elle, il est très gentil et de très bonne moralité donc je n’avais rien à craindre.

Ma sœur étant commerçante voyage fréquemment sur Dakar et Lomé. Pendant son absence, il me demande à chaque fois de lui apporter à manger, d’être au petit soin. Chose que j’ai faite sans arrière-pensée. Il me disait que je suis sa femme et que quand ma sœur n’est pas sur place que je dois jouer son rôle. Et ainsi un soir il me demande de dormir avec lui. Je n’ai pas voulu et il n’a pas insisté. Mais à ma grande surprise, je me suis réveillée au petit matin en le trouvant à côté de moi tout nu sur mon lit.

Je me suis posée beaucoup de questions et je l’ai réveillé. C’est là qu’il a commencé à me menacer car il avait des photos de nous deux sur le même lit. J’ai finalement accepté de coucher avec lui et c’est devenu régulier. A chaque fois que ma sœur n’était pas présente, il couchait avec moi. Et cela, pendant toute l’année scolaire. Il ne voulait pas que je sorte de la maison. Il n’acceptait pas que des amies viennent me rendre visite et m’a finalement retiré mon téléphone.

Actuellement, je suis enceinte de trois mois. Je lui ai expliqué la situation et il voulait dans un premier temps qu’on avorte. Chose que j’ai refusé. Maintenant il souhaite que j’accuse quelqu’un d’autre et qu’il va m’aider à gérer la situation. Pour lui, on doit agir ainsi pour le bien de tout le monde. Il dit qu’il ne veut pas diviser notre famille. Et surtout faire du mal à ma grande sœur qui est aussi enceinte de 7 mois. Il me donne suffisamment d’argent pour la prise en charge et je pense que c’est la meilleure façon de gérer aussi mais j’ai besoin de votre avis pour ne pas encore empirer la situation.

Maliactu.net

Source: RFI

L’identité du défunt reste inconnue, aussi bien pour les autorités grecques que celles du Cameroun.

Selon le quotidien francophone libanais L’Orient-Le Jour, un journal libanais qui cite l‘agence de presse grecque ANA, le jeune homme de 24 ans  a été retrouvé vers 2 heures du matin (heure GMT) par deux de ses amis. Transféré vers l’hôpital de Mytilène, sa mort sera confirmée. Les raisons de son décès n’ont pas été médicalement établies par le médecin légiste.

Jointe au téléphone la Direction des Camerounais à l’étranger, des étrangers au Cameroun, des réfugiés et des questions migratoires au Ministère camerounais des Relations extérieures déclare ne pas être informée de ce décès. Néanmoins, le responsable au bout du fil promet de saisir la représentation diplomatique du Cameroun en Grèce pour plus de détails.

publicité yapee 2

Il faut préciser que de nombreuses ONG dénoncent depuis plusieurs mois les conditions d’insalubrité dans lesquelles les réfugiés vivent sur le camp de Moria qui se trouve être  le principal camp de migrants et de réfugiés sur l’île de Lesbos en Grèce.

Des dénonciations ont aussi été faites sur les conditions inhumaines de vie pour les 6500 réfugiés qui s’y trouvent. Sur ce site, ont déploré l’insuffisance de moyens de chauffage pour les migrants alors que les températures sur les lieux peuvent descendre jusqu’à moins de 15°C en cette période d’hiver.

Pour rappel, l’île de Lesbos en Grèce est l’un des principaux canal par lequel des réfugiés transitent pour accéder à l’Union européenne.

Journalducameroun.com

La douane camerounaise a fait une curieuse découverte dans un colis postal le 27 août 2018 à l’aéroport international de Douala, la capitale économique du pays. Expédié par poste depuis Yaoundé, la capitale, une statuette de la Vierge Marie servait à dissimuler de la drogue, apprend-on de sources officielles.

publicité yapee 2

Après son ouverture par des agents de la douane, le paquet en partance pour les Philippines contenait au moins trois kilogrammes de métamphétamine, bien emballés dans un sachet en plastique.

Le Cameroun semble être devenu une plaque tournante du trafic de la drogue, en vue d’alimenter des circuits de commercialisation en Europe et en Asie. L’on se souvient qu’en janvier 2018, les douaniers camerounais avaient déjà découvert environ 75 Kg d’amphétamine dans un conteneur en provenance de la Chine.

agenceecofin.com.

Si vous avez aimé cet article

Likez et Partagez.

Selon Agora Mag, près de 20 élèves du lycée de Mindourou accoucheront dans les prochains mois après des coïts non protégés. Les élèves concernées font les classes de 6e, 5e, 4e, et 3e.  Dans ce village de l’arrondissement de Ndélélé, département de la Kadey, dans la région de l’Est, certains parents accusent des enseignants, d’être les auteurs de ses grossesses. Joint au téléphone, le proviseur de l’établissement public d’enseignement secondaire général, ne nie pas le fait. Mais il sait que 3 de ses élèves et non 19, sont enceintes, et « actuellement au quartier, tel que l’exige les textes ». Il précise que ces 3 apprenants du lycée de Mindourou, sont revenus des vacances de l’année scolaire dernière, avec ces grossesses. « L’information accusant les enseignants d’être les responsables de ces mauvais exemples, est fausse », ajoute le proviseur.

publicité yapee 2

 

Ocameroun.info

 PRISON DE KONDENGUI : 60 MILLIONS FCFA AURAIENT ÉTÉ RETROUVÉS DANS LA CELLULE DE ATANGANA KOUNA.

 des sources introduites, une fouille de routine opérée hier jeudi 03 janvier 2019 dans le local vip de Basile Atangana Kouna l'ancien ministre de l'Eau et de l'Energie, aurait permis de mettre la main sur un pactole en espèces, de 60 millions francs Cfa.

Basile Atangana Kouna ne finit pas de faire parler de lui dans les médias. Selon des informations parvenues à notre rédaction, l'ancien ministre incarcéré à la prison centrale de Yaoundé à Kondengui depuis sa sortie du gouvernement le 02 mars dernier, serait toujours un adepte de l'argent liquide.

Camer.be a appris qu'un contrôle dit de routine effectué hier dans sa cellule de la prison de Kondengui, aurait permis de mettre la main sur une rondelette somme de 60 millions francs Cfa.

publicité yapee 2

Déjà après sa sortie du gouvernement en mars dernier, Basile Atangana Kouna avait tenté de quitter illégalement le pays, avant d'être rattrapé au Nigéria voisin où selon les uns et les autres, il était en possession de près d'un milliard francs Cfa en devises.

Multipliant visiblement les frasques, une vidéo de l'ancien ministre célébrant son 61 ème anniversaire le 23 décembre 2018 à la prison de Kondengui, a fait le tour des réseaux sociaux. Basile Atangana Kouna, comme cela peut se voir dans ladite vidéo, était alors entourée de son épouse, enfants et autres proches.

Votre journal apprendra plus tard qu'après cet événement qui pour certains est normal et banal pour le respect et le droit à la vie de tout un chacun, les autorités pénitentiaires ont pris des mesures répressives contre l'ancien membre du gouvernement.

Et si la trouvaille des 60 millions francs Cfa était avérée, il va sans dire que Basile Atangana Kouna est très mal parti.

Camer.be.

Une force incroyable. Le 7 juin dernier, une Américaine de 46 ans a été attaquée par un lynx roux dans l'allée de sa maison dans le comté rural de Hart, en Géorgie (Etats-Unis), et s'est défendue en l'étranglant à mains nues, rapporte The Independent (en anglais).

Elle venait de coller sur sa camionnette un autocollant disant : "Les femmes qui se tiennent bien marquent rarement l'Histoire", et a aperçu l'animal alors qu'elle retournait vers la porte. Elle a d'abord voulu prendre le félin en photo.

En deux pas, l'animal a sauté sur son visage, mais elle est parvenue à le repousser en l'attrapant par les épaules. La quadragénaire a ensuite plaqué le lynx roux au sol, puis a avancé ses mains jusqu'à sa gorge, et a maintenu la pression.

"J’ai dû l’étrangler jusqu’à la mort. Si je l’avais lâché, il m’aurait eue. Je me suis assurée de ne pas le lâcher", affirme l'Américaine. Pendant ce temps, elle pensait à sa petite-fille de cinq ans, qui dormait seule dans la maison.

La quadragénaire a ensuite appelé à l'aide sa belle-fille et son fils : ce dernier a amené un couteau, avec lequel il a poignardé le félin quatre ou cinq fois pour s'assurer qu'il était bien mort.

L'Américaine s'en est tirée avec de nombreuses égratignures et ecchymoses, une entaille importante au bras droit et des doigts cassés. Par ailleurs, il s'est avéré que le lynx roux avait la rage et la courageuse quadragénaire doit désormais subir un lourd traitement préventif pour s'assurer qu'elle n'a pas attrapé la maladie.

Une cagnotte a été lancée pour lui permettre de payer ses frais médicaux.

estrepublicain.fr

Ne ratez aucune infos

abonnez vous à notre page facebook

Cliquez IcI

Plus d'articles...