Written by Nanga Paul on . Posted in Politique.

Emmanuel Macron la révolution ou la bulle politique

Emmanuel Macron: révolution ou “bulle” politique?

Encore inconnue du grand public il y a de cela cinq ans, Macron est aujourd’hui selon les sondages qualifié pour le second tour de l’élection présidentielle de mai prochain.

Macron, une ascension fulgurante

L’ancien ministre de l’économie étonne par son ascension fulgurante sur la scène politique française.  Son entrée en politique d’abord en tant que Secrétaire Général adjoint à l’Elysée avait été perçue comme un parti pris clairement exprimé du Président Hollande  en faveur du système bancaire tant décrié. Il est clair désormais que l’ancien ministre de l’économie est le candidat le mieux placé pour accéder au second tour de l’élection Présidentielle de cette année. Personne n’aurait misée sur le jeune banquier il y a quelques années, mais aujourd’hui, la dégringolade médiatique de François FILLON ouvre grand la voie à Emmanuel MACRON. Hasard ou montage ? 

Fillon écrasé par les affaires, Macron en profite…

Nous pouvons faire une analyse factuelle liée à la montée du leader du mouvement Politique en marche. Emmanuel Macron semble être doté de chance. Ses initiatives personnelles, à l’instar de sa démission à la tête du ministère de l’économie et de son éloignement du parti socialiste, sont pour la plupart de véritable succès.  Ses positions, parfois désarçonnantes mais pragmatiques, plaisent aux français. D’ailleurs les sondages aujourd’hui de plus en plus en sa faveur pourront lui ouvrir  les voies du second tour. De plus ses coups de gueules notamment sur la colonisation et les effets de celle-ci sur les peuples séduisent aussi les jeunes Africains qui sont à mal de nouveauté idéologique dans leurs États

Pour Macron, dans une campagne, le programme n’est pas le plus important

Lorsque l’on regarde les grandes tendances politique en Europe, l’on observe que de petites révolutions idéologiques s’opèrent principalement avec la montée en puissance des mouvements politiques jeunes dont les leaders incarnent une certaine fraîcheur et sont peu à peu en train de prendre une certaine ampleur. La Grèce d' Alexis TSIPRAS, l’Italie de Matteo RENZI ou encore l’Espagne de pablo iglesias Turrion et le mouvement Unidos Podemos, ces tendances que représentent ces mouvements portés par de jeunes hommes politiques iconoclastes tendent à se rapprocher de plus en plus de la France, et Monsieur MACRON semble faire partie de cette mouvance.

Un électorat très indécis

“En marche”, plus de 100 mil adhérents… vraiment?

Si certains craignent ses accointances avec le milieu des affaires, c’est peut-être à raison. Car MACRON est bien issu du milieu des affaires. Ce milieu est de plus en plus dédaigné par les Français. On estime aussi que c’est ce milieu qui lui offrirait tous les privilèges qui lui ouvrent les portes de la politique aujourd'hui. Les médias français et même étranger ne tarissent pas d’éloges à son égard et lui ont déjà consacré de grande une à l’instar du Financial Times ou Foreign Policy

Quand on sait désormais que la Presse est le quatrième pouvoir et que celle-ci donne une grande valeur au candidat de « en marche », Emmanuel MACRON peut donc être ainsi bien parti pour devenir le futur successeur de FRANÇOIS hollande à tout juste 40 ans et devenir par la même occasion le plus jeune Président d la France sous la cinquième République.

 

Gontran ELOUNDOU