Cameroun: Paul Biya sauve le championnat de football "professionnel".

Images: Coton-TKC

News
Typography

25 heures après l’annonce de la suspension des championnats professionnels élite one et élite two pour défaut de moyens financiers, Pierre Semengue, président de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) a publié un nouveau communiqué pour informer de la reprogrammation des matches.

Alors que les équipes de football s’échauffaient pour les matches de la 30 journée du championnat national élite one et de la 25 journée du championnat national élite two, programmées respectivement les 08 et 10 juillet 2018, Pierre Semengue, président de la LFPC a subitement annoncé le 05 juillet 2018 à travers un communiqué, la suspension de la compétition pour défaut de moyens nanciers.

Cette décision a soulevé une avalanche de critiques. On n’a pas encore ni de spéculer sur les conséquences désastreuses de cette décision sur l’image du football camerounais, que Pierre Semengue a publié un autre communiqué le 06 juillet 2018 pour annoncer la reprise des matches sous haute instruction du président de la République et du premier ministre

« Compte tenu de l’avance de 45 millions de FCFA de la FECAFOOT dont 15 millions de FCFA en espèces et 30 millions de FCFA par virement, la haute hiérarchie, en l’occurrence le Président de la République et le Premier ministre prescrivent la reprise immédiate des compétitions de football professionnel » explique le président de la LFPC

Dans la foulée, le général d’armée, mis en réserve de la République, a communiqué les nouvelles dates pour la reprise. Le mardi 10 juillet pour la 25 journée élite two et le mercredi 11 juillet 2018 pour l’élite one.

Ainsi, grâce à une partie de la subvention annuelle de la Fédération camerounaise de football, la LFPC a eu des moyens nanciers qui l’amènent à lever la décision ahurissante du 05 juillet qui continue d’alimenter la colère dans les milieux de football.

Découvrez la nouvelle programmation sur cameroon-info.net.

Si vous avez aimé cet article,

likez et partagez.