Skip to main content
AFP/Mikhail Metzel/Sputnik

Vladimir Putin: Est-il un tyran ou un résistant ?


Quel qualificatif, peut-on attribuer à Vladimir poutine pour résumer cet homme politique qui fait peur à certains et suscite de l'espoir à d'autres ?  Le Président Russe, est-il en train de refaire la géopolitique africaine et mondiale ?

  

 

Poutine Le tyran

  Vladimir Poutine est à la tête d'une grande puissance. La Russie, État grand de par sa superficie (17 Millions de Km2) , par son économie, par son armée de plus de 8 millions d'hommes et, riche de plusieurs têtes d'ogives nucléaires (6 600) . La Russie fournie à 21 Pays Européens une partie de leur gaz naturel, avec des proportions variables. Certains pays tels que l'Allemagne, l'Autriche, la Hongrie, la Croatie, reçoivent de la Russie 50 à 60 pour cent de leur gaz naturel. L'avènement de la guerre en Ukraine permet au Président Poutine d'utiliser plusieurs moyens de pression sur les différents États Européens. La menace principale est la rupture de toute fourniture par la Russie de Gaz. Ce moyen de pression permet de minimiser l'ingérence de ces derniers dans le conflit russo-ukrainien.
Depuis le début du confit, russo-ukrainien, en février 2023, la Russie a surpris le monde en déclenchant une offensive militaire contre son voisin l'Ukraine. Cette guerre a déjà ajouté la mort de 62 295 personnes et l'on compte également plus de 15 000 personnes disparues. Ce conflit est favorisé par le désir de reconquête des territoires pro-russes de l'ancienne union soviétique. Mais surtout de faire reculer l'hégémonie capitaliste qui ne fait qu'intégrer les États anciennement proches de l'URSS au sein de l'Union européenne. Cette volonté de stopper ce progrès du capitalisme et de l'OTAN dans sa branche armée est le leitmotiv du Président Russe. Après plus d'un an d'intenses combats militaires (batailles de tranchés, tirs de missiles, bombardement par drones, etc.) et de batailles diplomatiques, la guerre que mène Vladimir Poutine vis-à-vis de l'Ukraine est devenue une guerre de la Russie contre le monde occidental.

La guerre russo-ukrainienne d'abord plus de 70 000 morts

 


  Une nouvelle bipolarisation du monde apparaît désormais. La Russie, avec son président reconstruit la géopolitique mondiale. Différents mouvements anti-occidentaux renaissent, les blocs de l'Ouest et les blocs de l'Est sont de retour, l'on observe par exemple qu'en Afrique plusieurs pays se rapprochent progressivement de la vision politique et économique de la Russie. Une vision qui n'est plus celle du communisme, mais qui est sujette à des échanges dans des partenariats dits égalitaires. Les axes politiques de certains pays de l'Afrique de l'Ouest, principalement, des États disposant de grandes richesses notamment les matières premières stratégiques tel que l'or, l'uranium, le manganèse, le cobalt, etc.  sont la preuve de ce virage géopolitique, mais cette fois-ci en faveur de la Russie. Pour les puissances telles que les États-Unis, l'Angleterre, la France, Vladimir Poutine est un dictateur dont la pratique politique dérive peu à peu vers une forme de tyrannie. Cette vision des pays, ne semble pas être universelle. En Afrique, Vladimir Poutine est plutôt le porte-flambeau de la résistance face au capitalisme dont les conséquences sont désastreuses dans les pays africains. Selon la vision occidentale, Vladimir Poutine est le tyran, mais le résistant pour les pays africains victimes de l'injustice politique et de l'injustice économique du monde occidental.


Vladimir Poutine le résistant.


 Le conflit russo-ukrainien, devenu conflit Russie versus OTAN, dévoile peu à peu une  reconfiguration de la géopolitique mondiale. Cette reconfiguration s'observe principalement sur le continent africain, où la Russie ne compte plus jouer le rôle de simple figurant depuis la période post guerre froide. Certains États africains semblent apprécier l'approche de Vladimir Poutine qui repose sur une nouvelle dynamique commerciale avec les États possédant les richesses stratégiques sur le continent africain. La France possédant une très grande influence sur le continent africain voit la Russie menacer ses intérêts sur son ancien pré carré. Tour à tour, l'on a vu le Burkina Faso, le Mali, et désormais le Niger changer de régime politique et se rapprocher de la Russie. Ces pays, souvent considérés comme la chasse gardée de la France, sont les États aux matières premières stratégiques les plus importantes du continent et parfois du globe, mais paradoxalement, ce sont aussi les pays les moins développés du continent et du souvent du monde.
  Le Burkina-Faso est le 4e producteur d'or sur le continent africain et dispose dans son sol de grandes quantités de Manganèse, de Fer, etc. Le Mali Bien que le pays dispose de ressources souterraines abondantes telles que la bauxite, l'or, le fer, le cuivre, le nickel, le phosphate, le manganèse, l'uranium, le lithium, le calcaire… Seul le sel, le fer, l'or et le calcaire ont été exploités jusqu'à présent. L'or représente environ un quart des ressources fiscales du Mali, qui est l'un des principaux pays producteurs d'or du continent africain. Le ministre malien des Finances, Alousseni Sanou a déclaré que les réserves d'or s'élevaient à environ 881,7 tonnes. Soit un montant de 5 302 Milliards de Franc CFA. Le Niger quant à lui, est le principal fournisseur d'uranium de l'entreprise française Areva. L'Uranium du Niger constitue la principale ressource nucléaire qui sert à l'approvisionnement des centrales nucléaires françaises, mais le Niger est considéré comme le pays le plus pauvre de la planète.

  Les différents coups d'État, observés ces derniers mois sur le continent africain, se font sous le regard figé des pays prometteurs. Les pays livrés tels que la France voient réduit de fait, sa zone d'influence sur le continent. Les pays livrés tels que la France voient réduit de fait, sa zone d'influence sur le continent. La prise du pouvoir par les militaires, qui tout de suite va se réfugier sous le protecteur manteau de la Russie, considéré ici comme le nouvel allié, face à un occident décrié s'apparente à des résistants, face à la France, font l ' éloge d'une Russie plus juste dans les échanges commerciaux. Les accords de coopération, signés durant les indépendances en Afrique, dont l'injustice des clauses, fait l'unanimité, ont toujours été décriés par les dirigeants politiques africains. Selon les nouveaux dirigeants de ces États d'Afrique de l'Ouest, la France n'aurait fait qu'abuser de son autorité coloniale, à l'aide de sa présence militaire permanente, sur les pays africains. Des accords donnant souvent un sentiment de duperie aux populations. Les peuples ne réclamant que plus de justice dans les échanges commerciaux. La Russie propose donc à l'Afrique de changer le modèle des échanges commerciaux en proposant une nouvelle approche économique et politique entre les États africains et la fédération de Russie. 

  Le sommet Afrique-Russie , est la démonstration de la vitalité diplomatique de la Russie. Les chefs d'État africains, ont affirmé leur position de neutralité dans le conflit russo-ukrainien, et ont fait étalage de leur volonté sincère de progrès. Progrès dans les échanges commerciaux, notamment les ressources stratégiques, progrès dans les affaires diplomatiques avec une volonté de non-ingérence dans les affaires politiques internes des pays, également progrès dans les affaires militaires avec de nouveaux accords de défense entre la Russie et les États africains. Bien que certains observateurs décrient un nouveau colonialisme par la Russie, certains y voient l'occasion de se débarrasser d'un ancien maître devenu trop pesant. En effet, les populations africaines ne cessent de croître et les besoins en ressources sont toujours plus pressants. Il est important pour les Etats de trouver des solutions avantageuses pour leur population. Vladimir Poutine incarne pour le moment ce désir de liberté dans le choix des partenariats. La liberté de choisir ses partenaires qu'ils soient de l'Est ou de l'ouest du moment où c'est le mieux offrant qui l'emporte. 

Gontran ELOUNDOU

Analyste politique

Pin It
  • Hits: 542